DU CHANVRE POUR LA PLANETE

Le chanvre apparait comme une formidable aubaine dans le contexte des bouleversements environnementaux que nous subissons aujourd’hui. Naturellement bénéfique, c’est un partenaire indispensable dans notre lutte contre les émissions de CO2, la pollution des sols et la destruction de notre environnement de manière générale.

Une culture écologique

Le chanvre est une « mauvaise herbe » qui pousse quasiment partout à la surface du globe. Une chance pour la redynamisation des territoires. Sa culture est aisée et ne demande que très peu d’énergie et très peu d’eau. Sa croissance est spectaculaire. En 4 mois la plante peut mesurer jusqu’à 4 mètres et selon les latitudes plusieurs récoltes sont possibles dans l’année. Sa culture ne nécessite aucun (ou en très petite quantité selon les régions) engrais, herbicide, fongicide ou insecticide. En effet, sa croissance rapide empêche le développement des autres végétaux au sein des récoltes et ses propriétés physico-chimiques le protègent efficacement des moisissures et autres espèces d’insectes invasifs. Les feuilles qui tombent au sol constitueront à leur tour un engrais naturel efficace pour la plante. Une culture saine donc.

Le chanvre, une panacée?!

De par ses innombrables débouchés, la plante de chanvre dans son intégralité a prouvé au cours de son histoire qu’il était difficile de se passer d’elle. Du bois de la tige (chènevotte) à la graine en passant par la fleur, l’écorce fibreuse ou la feuille, chaque partie de la plante sait se rendre utile. C’est d’ailleurs souvent en période de crises majeures (famine, guerre…) que la culture du chanvre revient sur le devant de la scène. Le chanvre est aussi la plante qui produit le plus de biomasse à l’hectare (environ 15 tonnes de matière fraiche). Ainsi, grâce à un taux de cellulose remarquable le chanvre produit 4 fois plus de pulpe à papier que le bois de forêt (à surface égale).

Point histoire: Pendant la deuxième guerre mondiale, les Etats-Unis, bien qu’ayant tacitement interdit la culture du chanvre quelques années auparavant, ont bien été forcés de redonner de l’élan à la production de chanvre pour répondre aux besoins de l’armée. La fibre de chanvre était utilisée dans la confection des vêtements des GI et des toiles de parachutes.

« Le chanvre s’impose désormais comme l’alternative écologique et durable par excellence. »

Une culture au service de la biodiversité

S’il s’avère extrêmement utile pour nous les humains, le chanvre apparait aussi être très profitable aux animaux. Une récente étude dans le Colorado montre que le chanvre constitue une ressource privilégiée pour les abeilles qui subissent de plein fouet l’utilisation massive de pesticides, l’uniformisation des paysages, etc… Les cultures de chanvre pourraient ainsi offrir davantage de résilience aux populations d’abeilles souffrant de la destruction de leur écosystème.

Parmi les cultures oléagineuses (colza, tournesol), le chanvre accueille la plus grande quantité d’arthropodes. Les araignées et les coléoptères y sont en effet bien plus nombreux. Ce réservoir de biodiversité observé dans les cultures de chanvre peut s’expliquer par la litière de feuilles au sol qui maintient une humidité constante et par un couvert végétal haut et dense  qui offre un abri privilégié.

Une culture qui soigne les sols

A travers l’agriculture intensive, l’Homme participe à l’appauvrissement et à la destruction des sols. En plus d’être respectueuse de l’environnement comme nous l’avons vu précédemment, la culture du chanvre permet d’entretenir et de réparer les sols. Elle est d’ailleurs appréciée des agriculteurs puisqu’elle prépare mieux les sols aux futures cultures qu’une simple parcelle laissée en jachère. En effet, ses racines profondes et ramifiées, structurent, aèrent et drainent naturellement les sols. Ainsi, la culture du chanvre protège indirectement les populations des inondations ou glissements de terrain.

Enfin, le chanvre a prouvé être l’une des meilleures plantes de phytoremédiation qui soit. Sa capacité hyper-accumulatrice permet d’absorber par phytoextraction de grandes quantités de métaux lourds et de polluants radioactifs comme le cuivre, le plomb, le zinc, le césium ou l’uranium grâce à ses racines ou ses feuilles. Utilisé à ces fins, le chanvre a permis la purification à 80% des parcelles irradiées dans les zones testées sur le site de Tchernobyl.

Une culture salvatrice

A la vue de la biomasse produite par le chanvre, il n’est pas étonnant qu’un hectare de chanvre soit capable d’absorber plus de 15 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent de la même surface de forêt. De plus, par photosynthèse, le chanvre produit comparativement cinq fois plus d’oxygène que la forêt équatoriale. La plante apparaît comme une solution durable aux problématiques environnementales actuelles liées au dégagement excessif de CO2 dans l’atmosphère. La culture du chanvre parait d’autant plus nécessaire que la déforestation s’intensifie partout sur le globe. Notre consommation de bois est telle que nous ne parvenons plus à planter autant et aussi rapidement que nous prenons à nos forêts.

L’utilisation du chanvre dans le domaine de la construction permet de réaliser de véritables puits de CO2. Une maison ainsi conçue en béton et isolation de chanvre stockera plus de CO2 que le cycle de vie du chanvre n’en émet. L’impact environnemental en devient négatif, à l’exact opposé des techniques actuelles en parpaing, ciment ou béton cellulaire.

Végétal à tout faire, le chanvre s’impose désormais comme l’alternative écologique et durable par excellence. A la vue des nombreuses vertus de cette plante millénaire et à la lumière des changements environnementaux actuels, planter du chanvre s’apparente désormais à un acte citoyen. On l’a vu, bien avant de chercher à en récolter les bénéfices dans un domaine d’application ou un autre, le chanvre aura contribué par sa seule présence à protéger, nourrir et assainir son environnement immédiat.

pulvinar eleifend nec felis leo risus ipsum ut

RECEVOIR NOS BILLETS CHANVRÉS

You have Successfully Subscribed!

Merci de me tenir informé.e

You have Successfully Subscribed!

RECEVOIR NOS BILLETS CHANVRÉS

You have Successfully Subscribed!